Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

S’il est vrai que pour les ordinateurs de bureau la question ne se pose même pas, dans le cas d’une utilisation pour un serveur dédié, le choix peut être étudié.

Tout d’abord, chaque système a ses avantages. Tout dépend de votre cas d’utilisation, l’un sera plus adapté que l’autre en fonction de vos besoin. Cependant, il faut tout de même noter que la gratuité des distributions Linux forme déjà un gros point positif face à Windows, où la stabilité est parfois douteuse. Mais bon, commençons. 🙂

Quelle utilisation pour votre serveur dédié?

Et oui! Parce-que avant toute chose, il faut savoir dans quel cadre vous allez utiliser votre serveur dédié. Si les deux systèmes peuvent exécuter plus ou moins les mêmes tâches (il existe des tonnes et des tonnes de logiciels qui remplissent sensiblement les mêmes tâches), certains logiciels très utilisés ne vous seront peut-être pas accessibles.

Prenons un exemple concret.

J’ai un serveur dédié et je veux y mettre un site internet, mais je n’ai cependant jamais touché à Linux et le terminal me fait peur.

Dans ce cas, Windows Server sera plus adapté pour toi. Bien que la licence soit payante (il est très facile de le pirater mais ce n’est pas le but dans cet article), le remote desktop, autrement dit “Bureau à distance” en français, va s’avérer très pratique. En effet, ce dernier va vous permettre de visualiser l’écran de votre serveur comme s’il s’agissait d’une machine virtuelle hébergé sur votre pc. L’installation du serveur web sera ainsi bien plus pratique et sa gestion également.

Se connecter au PC distant joint à Azure ActiveDirectory ...
Cette petite fenêtre va vous changer la vie 🙂

Cependant, l’utilisation de serveur web comme Wamp sous Windows semble relativement restreinte, et il n’est pas rare de tomber sur des CMS incompatibles. En effet, Windows souffre d’un problème assez dérangeant avec les noms de fichier (il est par exemple impossible de mettre un point dans la nomenclature d’un fichier). Ainsi, l’installation de cloud va s’avérer extrêmement compliqué

Et du coup pour faire mon propre cloud?

Les logiciels comme Nextcloud, Pydio ou même Owncloud étant incompatible avec Windows Server, il va vite devenir compliqué de trouver une alternative. Bien que j’en ai trouvé une (seafile), sont installation va s’avérer bien compliqué pour obtenir un résultat similaire que sous Linux (dont l’installation est 100x plus facile).

Rajoutons à cela le fait que la licence Windows n’est pas gratuite, Linux devient alors un choix privilégié.

Globalement, qu’est-ce que ça veut dire?

Pour en avoir fait l’expérience moi-même, je peux vous assurer que j’ai très vite regretté d’être passé à Windows serveur après avoir utilisé Debian 8 pendant des années. M’étant convaincu que l’expérience remote desktop allait me changer la vie (ce qui n’est pas totalement faux), les logiciels propriétaires, incomplets et bien souvent payant, m’ont vite fait déchanté.

Linux est bien meilleur dans presque tous les domaines. Que ce soit pour de la gestion de sites internet, de cloud, ou même la gestion de serveurs de jeux qui est devenu bien plus facile qu’autrefois grâce à Pterodactyl, Linux est tout à fait excellent. Il faut certe un certain temps d’adaptation afin de passer le cap Oindose -> Linux, mais vous verrez avec le temps qu’il n’y a pas photo.